Nous et « maman canard »

J’imagine que tout comme moi vous avez parmi vos ami(e)s un espèce de melting-pot de caractères, un joyeux mélange d’âmes. Du moins c’est tout ce que je vous souhaite, la vie est tellement plus riche ainsi.

Non pas que je sois pour le « casting » des copines, loin s’en faut, qu’il n’y ait pas de quiproquo. Je suis bien trop spontanée et entière. Moi c’est j’aime ou j’aime pas, vous voyez le genre!

Je me suis demandée comment j’allais tourner le billet de ce soir. Est-ce que je vous parlerai de cette si belle nature qu’on a eu la chance de contempler durant la balade? De ces couleurs et de toutes les odeurs? Est-ce que je vous décrirez comment les enfants se sont inventé mille vies dans la garrigue tantôt indiens, tantôt chevaliers? Est-ce que je vous parlerai de cette journée à laquelle l’été s’est encore accroché, de ce soleil ardent, de tous ces oranges…?

Et puis non, les photos parleront bien assez d’elles-même, je ne m’inquiète pas. Alors, j’ai décidé que je vous parlerai de notre « maman canard ». Ma voisine, mon amie. Elle s’appelle Mélanie mais je l’appelle Méla. Parce-que j’aime bien. Elle aussi a raccourci mon prénom, au plus court, elle m’appelle Cha. Et j’aime bien aussi!

Elle, c’est le genre qui ne se perdra jamais dans la nature, qui sait ce qui se mange ou pas. Qui regarde en l’air et trouve son chemin, qui tutoie les ronces et se moque des petites bêbêtes! Les opposés s’attirent, que voulez-vous!

Aujourd’hui, « maman canard » nous a proposé une de ses balades dont elle a le secret. En garrigue, entre vignes et mer. Avec nous, les enfants et la grand-mère de « maman canard ». C’est si précieux ces moments là. Puis nous sommes allé nourrir les chevaux, poules et autres biquettes, avant de repartir avec des bouquets de menthe et de thym frais…

Alors avant de vous laisser découvrir les photos prises aujourd’hui, certains d’entre vous se demanderont peut être pourquoi je l’appelle « maman canard »?

Parce que tout comme ce charmant animal, lorsqu’on se déplace en balade avec elle, on la suit farouchement, nous, ses bébés canards de promenade.

Merci pour la balade ❤

Je vous embrasse

Charlotte.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s