Les cahiers de vacances…

Aujourd’hui  je vais vous parler des cahiers de vacances. Bien connus de la plupart d’entre nous, je dois avouer que je ne m’étais jamais posée la question de savoir si j’en utiliserai un jour ou pas. Encore moins lorsqu’on parle d’un enfant qui passe de la petite à la moyenne section de maternelle!

Noam est un enfant plein de vie à l’esprit vif et rapide. Il maîtrise bien le langage et à le sens de la répartie… Il connaît de nombreux mots, commence à bien gérer le calcul.

En revanche, Noam ne fait que ce qui lui plaît! Il ne s’intéresse aucunement au graphisme ni à l’alphabet notez que la chanson dédiée à son apprentissage le rend dingue, il la déteste et refuse catégoriquement de l’apprendre! Tout comme moi, il ne fait que lorsqu’il comprend dans quelle mesure l’exercice demandé lui servira. Il n’a pas encore acquis le goût de l’effort, dès qu’il en a assez il arrête ce qu’il fait, peu importe l’activité (sport, dessin, télé, se tenir à table…) je souhaitais voir si ces exercices ludiques auraient un effet bénéfique.

L’été étant particulièrement chaud cette année je devais trouver des activités à réaliser en intérieur. C’est pour cette raison que j’ai pensé aux incontournables cahiers de vacances afin de lier l’utile à l’agréable.

Je ne suis pas déçue. Ces ouvrages nous ont permis de passer des moments calmes et d’apprendre à faire ou à refaire plein de choses ensemble. J’ai volontairement acheté différents manuels afin de varier les approches et le graphisme. Noam a bien progressé, même si cela n’était pas le but premier.

Je suis très satisfaite de ces achats mais cela n’avait pas pour vocation première de le mettre à niveau ou l’avancer sur le programme me concernant.

QUELQUES CONSEILS POUR LES CAHIERS DE VACANCES:

  • Réalisez les activités plutôt le matin ou à l’heure du temps calme
  • Proposer plusieurs supports donne du choix à l’enfant et lui permet de garder la notion de jeu
  • Ne prenez pas ça au sérieux, si l’enfant n’a pas envie, inutile de lui imposer
  • Donner de l’importance au temps passé ensemble et saluer le beau travail réalisé
  • Valoriser les progrès en les intégrant dans la vie quotidienne, cela lui montrera que l’apprentissage était nécessaire et le récompensera

Enfin je n’ai pas réellement de préférence concernant un manuel en particulier dans la mesure où ils reprennent les mêmes éléments et qu’en avoir plusieurs apporte de la diversité.

Et vous les vacances avec les minis, ça donne quoi?

Je vos embrasse.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s