Histoire sans parole #c’estgravedocteur

On avait finit de dîner, j’étais en train de débarrasser la table #viedestar. Parfois à vouloir faire vite on se fait mal. C’est ainsi que sans le vouloir je donnais le ton de notre soirée.

– Aïe aïe aïe, je me suis fais très mal dis-je à haute voix devant l’enfant consterné…, putain de bordel de merde que je me suis fait mal sa race de lave-vaisselle de mes coui#!?s perstais-je en silence dans ma tête!

-T’as mal maman? Faut pas bouger! Ça va aller…, c’est pas grave! Mon Dieu qu’on est con de leur dire ça lorsqu’ils se sont vautrés à terre! C’est horrible quelqu’un qui dit à votre place que vous n’avez pas mal alors que vous douillez votre mère, hein?!?

-Oui, t’inquiètes pas, ça va passer maman a frotté bien fort!

On est allé se brosser les dents, on a essayé de faire venir le pipi qui ne voulait pas sortir du petit trou en disant que parfois ça arrive, on s’est lavé les mains et puis on est allé dans la chambre.

-Attends maman, ze vais te examiner avec le testocop’! #docteurdamour rires, acquiescement, jouage de comédie amorcée!

-Allonge toi et ne bouze pas surtout, ça fais pas mal sortie de l’attirail en bois comprenez valisette du docteur de chez Habitat #coupdelove

-J’ai un peu peur Docteur, ça va pas me faire mal?

-Non, pas du tout me dit-il en me simulant une piqure avec une seringue dont l’aiguille est plus grosse que mon index et en me la piquant dans le tibias!

-Ze vais prendre la température avec un téléphone portable en bois #connected mais #écolo…, 80!

-80! Mais c’est grave Docteur!

-Oui mais pas vraiment grave! Ze t’ai mis un pansement et de la crème qui guérit tout maman. Ne t’inquiète pas! Zé appelé papa il a dit c’est très grave alors on dort!

…!

… ❤

…?!?

Histoire sans parole!

Chacune de tes petites mises en scènes me touchent, m’amusent et me fascinent. Tu es déjà si « toi ». Tu as cette forme d’humour que nous aimons cultiver avec ton papa, ces jeux de langages et cet aspect théâtral qui me laissent souvent perplexe mais toujours fière et confiante pour l’avenir.

Tu me fais tourner en bourrique, tu me fais mentir…

Je m’en fous! Tout ça c’est de la fierté de parents plus ou moins bien placée. Un jour tu seras toi pour du vrai et j’espère que tous nos petits jeux t’auront apporté la créativité, l’humour et le décalage nécessaires pour affronter la vraie vie. Parce que selon Mme Dolto, pour affronter les choses sérieuses de la vie il faut commencer par savoir en rire. J’aime à penser que dans tout ça il y a du vrai…

Sur ces élucubrations maternelles je vous embrasse et vous souhaite une belle et douce soirée.

Demain c’est les vacances!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s