L’enfance un jour par semaine #sunday

p1100028 p1100029 p1100030 p1100031 p1100033 p1100034 p1100035 p1100037 p1100038 p1100039 p1100042 p1100043 p1100044 p1100045 p1100046 p1100047 p1100050 p1100051 p1100052 p1100053 p1100055 p1100056 p1100057 p1100058 p1100060 p1100061 p1100062 p1100063 p1100064 p1100065 p1100067 p1100068 p1100069 p1100072 p1100073 p1100074 p1100076 p1100077 p1100078 p1100080 p1100081 p1100120 p1100121 p1100122 p1100123Lorsque j’étais petite je ne savais pas trop si j’aimais le dimanche.

Jour du poulet rôti et des frites maison chez papi et mamie, jour des balades en forêt, jour des siestes des parents sur le canapé, des petits déjeuner le soir venu, des devoirs en retard, des fous rires entre cousins, des jeux de société, des journées passées en pyjama et des bains qui durent trop longtemps, jour du ménage et des magasins fermés, des restes à finir en guise de repas, des soirées « Cinéma » à la télé et des couchers « boule au ventre » à cause de l’école qui reprendra demain…

Bref, inéluctable, sempiternel dimanche, ce jour où je retrouve les sensations de mon enfance.

p1100028 p1100029 p1100030 p1100031 p1100033 p1100034 p1100035 p1100037 p1100038 p1100039 p1100042 p1100043 p1100044 p1100045 p1100046 p1100047 p1100050 p1100051 p1100052 p1100053 p1100055 p1100056 p1100057 p1100058 p1100060 p1100061 p1100062 p1100063 p1100064 p1100067 p1100068 p1100069 p1100072 p1100073 p1100074 p1100076 p1100077 p1100078 p1100080 p1100081 p1100083 p1100091 p1100097 p1100109 p1100120 p1100121 p1100122 p1100123

Je ne sais pas encore si tu aimeras le dimanche.

Pas plus que je ne sais si tu aimeras les passer avec nous.

Je ne sais pas non plus si tous ces moments resteront gravés dans ta petite tête car tu es encore très jeune, c’est la raison pour laquelle je tiens ce blog mon amour, pour qu’un jour nous puissions le regarder ensemble au coin du feu, le dimanche.

Je sais en revanche que depuis toi, le dimanche est devenu le jour où je me ressource. Je me délecte de la présence trop rare de ton papa, de nos balades en famille, de nos gâteaux préparés à 4 mains, de nos journées passées au ralenties parce-que la vie est si belle à tes côtés qu’elle mérite d’être vécue doucement, d’en savourer chaque instant.

Sur ces mots je vous quitte, ma pâte à crêpes m’attend et les copains arrivent bientôt.

Je vous souhaite un beau dimanche.

Je vous embrasse.

Balade du jour à la fête de la courge à Saint Jean de Védas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s