Attraper ses rêves

La vie.

Qu’est-ce qu’on sait de la vie quand on est petit, rêveur, naïf, insouciant, crédule, indolent, fragile et innocent?

Que sait-on de la vie lorsqu’on est devenu adulte, blasé, parano, moulé par une société égoïste, épuisé par nos rythmes trop rapides, étouffé par des factures omniprésentes?

Pas grand chose finalement.

D’une part on en a pas vu suffisamment, de l’autre on est souvent écœuré de tout ce qui se déroule, là, sous nos yeux, dans nos vies, impuissants, souvent passifs et désœuvrés.

Alors on apprend.

WP_20160415_008 (2) WP_20160415_010 (2) WP_20160415_021 (2) WP_20160415_018 (2) WP_20160415_025 (2) WP_20160415_019 (2) WP_20160415_020 (2) WP_20160415_017 (2) WP_20160415_011 (2) WP_20160415_016 (2) WP_20160415_012 (2) WP_20160415_009 (2) WP_20160415_007 (2) WP_20160415_003 (2)

On apprend qu’après la pluie arrive toujours le beau temps, même quand la tempête dure longtemps, le soleil réapparaît toujours.

On sait qu’on est toujours déçu par quelque chose, par quelqu’un, et que notre côté on peut décevoir à notre tour.

On se heurte à nos propres murs. Ceux qu’on a bâti soi-même autour de soi. ceux qui nous paraissent insurmontables alors qu’on les a érigé nous même, idiots que nous sommes.

On se laisse endoctriner, diriger, mener par le bout du nez parce-que c’est plus simple de ne pas essayer plutôt que de se casser la gueule et se relever dignement. Parce que rater ne s’écrit pas pareil que raté!

Je sais que les solutions sont toujours devant nous, là, sous notre nez. Que trop acculés par les commentaires « bienveillants », « protecteurs », tellement réducteurs on en oublie de raisonner par soi-même. Trop habitué à être pris en charge sur tous les tableaux de cette société qui se veut libératrice mais tellement avilissante.

Alors moi je fais des attrape rêves, pour un enfant.

J’ai pris beaucoup de plaisir à créer cette petite chose bohème et romantique. Si je pouvais laisser un message à diffuser dans la chambre de tous les petits anges que je connais et que je porte dans mon cœur je leur dirais que vivre ses rêves c’est ça la seule vérité. Pas au détriment des autres, mais pour son bonheur à soi.

Inutile que les autres croient en vous, si vous croyez suffisamment en vous même…

Et vous, vous avez des rêves?

2 thoughts on “Attraper ses rêves

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s