Week-end en presque Provence…, et petits bonheurs [14/ 52]

Après une semaine passée ici sans Noam, nous avons eu hâte de le retrouver ce week-end, à quelques kilomètres de Montélimar à Puy-Saint-Martin précisément. L’occasion pour moi de découvrir ce coin de France, non loin d’ici, mais que je ne connaissais pas…Une semaine sans enfant… Vous connaissez le dicton: quand ils sont là ils nous fatiguent et quand on ne les a pas, ils nous manquent!

P1070857 P1070858 P1070859 P1070860 P1070861 P1070867 P1070868 P1070869 P1070873 P1070876 P1070881 P1070883 P1070890 P1070891 P1070893 P1070907 P1070935 P1070954 P1070956 P1070957 P1070963 InstagramCapture_c8713fc9-4551-4517-9ddc-51a0088c9e94[1] WP_20160408_010 (2) WP_20160408_018 (2) WP_20160408_024 (2) WP_20160408_028 (2) WP_20160409_008 (2) WP_20160409_015 (2) WP_20160409_016 (2) WP_20160409_017 (2) WP_20160409_018 (2) WP_20160409_020 WP_20160409_022 WP_20160409_023 WP_20160409_025 WP_20160409_028 WP_20160409_029 WP_20160409_031 WP_20160409_032 WP_20160409_033 WP_20160409_035 WP_20160409_038 (2) WP_20160409_040 WP_20160409_041 WP_20160409_050 WP_20160409_055

P1070844

Voilà, c’était un bout de notre week-end en vrac!

Il y a eu des éclats de rire… beaucoup, et des éclats de voix… un peu. Des incompréhensions et des remises au pas. Il y a eu des repas copieux, des apéros, des jouets qui traînent, des enfants qui courent et un qui se met dans la valise au cas où on l’oublierait, des « areu-areu », des lits squattés, des siestes refusées, des chocolats mangés à la dérobée, des chips en pagaille…

Il y a eu une balade et des enfants qui prennent le grand air. Des photos de famille et des sourires heureux. Des pâquerettes à profusion, un pipi dans l’herbe, des champs colorés, une nature vallonnée et montagneuse, des herbes hautes, des arbres en fleurs.

Il y a eu nos retrouvailles avec Noam, celles qui réchauffent le cœur et qui vous replacent dans la réalité. Il y a eu aussi des au-revoir, mais qui font moins mal au cœur car on sait que le temps a tenu parole et que très vite nous serons moins loin.

Aujourd’hui il y a toujours et encore ce problème persistant concernant le refus de dormir de Noam. Tout le monde y va de sa propre expérience mais ce n’est pas la notre. Chacun est différent. J’ai épuisé mon stock de bonne volonté, astuces de maman et autres câlins aux vertus thérapeutiques…, ou pas.

Or de question d’abdiquer, il faut que je comprenne pourquoi il est comme ça avec nous depuis plusieurs mois, je vais donc prendre rendez-vous chez un pédiatre. Si certaines d’entre vous en ont un à me recommander…, je prends!

Bonne fin de week-end.

Je vous embrasse ❤

4 thoughts on “Week-end en presque Provence…, et petits bonheurs [14/ 52]

  1. Hum un air de vacances souffle et ça fait du bien!concernant Noam tu as raison de rien lâcher et trouver la cause reste l’essentiel il y a forcément une raison…je connais une personne qui pourrait t ’aider que l’on m’a conseillé mais que je n’ai pas encore eu la chance de découvrir bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s