First time with caviar!

Les fêtes de Noël sont terminées et pourtant il flotte toujours dans l’air un parfum de festivité. Certains d’entre vous sont encore en vacances, d’autres ont repris la route du travail. J’espère que comme moi, vous avez passé d’agréables fêtes et que vous vous êtes régalés de ces moments entouré de vos familles et de vos proches.

J’imagine que vos assiettes étaient bien remplies, pour ne pas dire trop, et que comme chaque année vous avez eu la chance de vous délecter de tous les mets raffinés que nous réserve cette période festive et d’abondance pour nos papilles. Pour ma part, j’ai eu la chance de (re)découvrir le caviar. Oh ça va les blasés du fond, ok ok pour vous c’est normal, mais pour moi ce n’est pas Noël tous les jours alors on savoure!

Place à quelques précisions: Le caviar est selon la définition, un produit préparé à base d’œufs d’esturgeons mis en saumure, pour faire simple hein. C’est durant les années folles à Paris que ce met précieux fait sa montée en flèche notamment dans le milieu artistique et s’impose peu à peu sur les plus grandes tablées. Face à la disparition progressive des espèces, sa pêche en milieu naturel est désormais interdite, c’est pourquoi ce produit de luxe est récolté en ferme d’élevage. Si vous souhaitez avoir de plus amples explications je vous renvoie vers ce lien de la marque Petrossian (c’est de cette maison que provenait le caviar que nous avons consommé). Il faut savoir qu’il y a quelques précautions à prendre lorsque vous servez du caviar. Il doit être conservé, servi et consommé très frais, c’est pourquoi il est préférable de déposer la boîte sur un lit de glace. De même son goût délicat doit être préservé de tout contact avec le métal, il est donc préférable de le servir avec un couvert en plastique. Les amateurs de caviar se le font déposer sur le dos de la main à même la peau afin de le porter à la bouche et d’en déguster toutes les saveurs iodées qui apportent une belle longueur en bouche. Laissez les grains noirs éclater entre votre langue et le palet, appréciez, savourez.

Petrossian

Petrossian

Petrossian

WP_20151225_006

WP_20151225_008

WP_20151225_009 (2)

WP_20151225_009

 

En ce qui nous concerne, pour cette dégustation en famille, nous nous sommes inspirés du chef Marc Meneau et avons choisi de le goûter sur une tranche fine de tubercule sur lit de crème fraîche. Bah avouez que c’est tout de même plus élégant que de dire caviar sur patate et crème Bridélice! Délicieux! Pour une boîte de 125 grammes dans cette marque il faut compter 225€, oup’s, autant vous dire que je ne vais pas en remanger avant très longtemps! Mais en ce qui me concerne j’ai pris un réel plaisir à déguster ce produit aussi luxueux qu’élégant. J’ai réellement aimé son goût et je dois l’admettre j’ai pris plaisir à me sustenter d’un produit rare et si noble parce que lorsque cela vous est possible, ça fait aussi partie de la magie des fêtes.

Je souhaite que toutes vos papilles aient été stimulées par ce poste chic & gourmand et vous adresse tous mes meilleurs vœux.

Charlotte ❤

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s